Flèche retour

En Europe, les bourses remontent après la descente causée par les élections italiennes

En Italie, les élections législatives ont mis l’humoriste, blogueur et militant politique Beppe Grillo sur le devant de la scène. Avec son tout jeune parti « Movimento 5 stelle » (littéralement : le « Mouvement 5 étoiles »), il a récolté pas moins d’un quart des suffrages ! Ces résultats ont de quoi surprendre et laissent le pays dans l’incertitude par rapport à son avenir politique.

Face à cette situation, la bourse de Milan s’est affolée et a clôturé avec une chute spectaculaire de 4,89 %. Les autres bourses européennes lui ont emboîté le pas. Mais dès mercredi, elles ont remonté… peut-être suite à la déclaration du patron de la banque centrale américaine à propos de la reprise économique ?

Toutes les bourses se sont donc redressées dès le lendemain. A Milan, l’indice FTSE MIB a augmenté de 0,6 %. A Paris, on note un redressement également après avoir constaté une chute de 2,67 % la veille. A Madrid, on note 1,2 % de plus qu’hier pour l’IBEX 35.

A noter également que ce mercredi, le Trésor italien a effectué les émissions obligatoires prévues pour emprunter 6,5 milliards d’euros. Pas moins de 2,5 milliards – le maximum – ont été émis avec 2017 comme échéance et 3,59 % de taux. Les 4 milliards restants ont été émis avec 2023 comme échéance et 4,83 % de taux. Des taux relativement élevées mais la date d’émissions était sûrement prévue en espérant la victoire du centre-gauche Pier Luigi Bersani… et des taux moins élevés.