Flèche retour

La finance islamique, l’investissement potentiel du moment

La finance islamique occupe aujourd’hui une place importante sur le marché mondial. A la fin de cette année 2014, elle atteindrait plus de 2 000 milliards de dollars, une hausse considérable par rapport à l’année précédente. Par ailleurs, elle peut compter sur plusieurs actifs financiers dont les services bancaires qui généreraient 78% des revenus, les fonds islamiques, l’assurance Takaful, la microfinance et le marché des sukuk…

C’est un marché prometteur qu’a créé la finance islamique. Et de nombreuses banques projettent d’y investir. Goldman Sachs compte renaître de ses cendres grâce à cette grande opportunité. Le Maghreb voit aussi en la finance islamique la solution à tous ses problèmes économiques. Le Maroc, la Tunisie, l’Afrique du Sud, l’Algérie préparent de grands projets pour exploiter au mieux ce nouveau marché.

La finance islamique ne laisse également pas indifférents les pays européens. L’on attend alors de voir comment évoluera la situation.