Flèche retour

Sharon Bowles au LSE, qu’est-ce que ça cache?

Ancienne eurodéputée chargée de la régulation des questions financières, Sharon Bowles intègre le conseil d’administration de London Stocke Exchange, deux mois seulement après la fin de son mandat.

Cette décision du LSE et surtout celle de l’ex-parlementaire ont suscité de nombreuses interrogations et ont fait place à plusieurs critiques. Est-il logique de passer d’un camp à l’autre aussi rapidement ? N’était-ce alors pas en préparation depuis longtemps ? Les nombreuses réunions de Sharon Bowles et du LSE deviennent tout à coup suspectes aux yeux de tous. Convaincus auparavant de ses bonnes intentions, nombreux sont sans voix face à un tel revirement de la situation.

Devrait-on alors interdire le passage des fonctionnaires au secteur privé ? Non, mais des règles strictes sont à mettre en place pour qu’il n’y ait pas de conflits d’intérêts. Puis, les ex-parlementaires devraient aussi laisser un peu d’eau couler sous les ponts avant de franchir la barrière…